De particulier à particulier

Faire jouer la proximité

Un bon moyen pour trouver des offres de particuliers consiste à consulter la presse, les quotidiens locaux à la rubrique "immobilier".

Vous pouvez aussi jeter un oeil aux annonces publiées sur les tableaux d'affichage des commerces (supermarchés, boulangeries) ou faire jouer le bouche à oreille en parlant autour de vous de votre recherche (famille, amis, collègues, commerçants, réseaux sociaux...).

Les sites internet

Il existe pléthore de sites internet pour diffuser des annonces entre particuliers. Certains sont généralistes, d'autres spécialisés dans le logement. Citons parmi les plus connus :

Méfiez-vous des annonces de professionnels déguisées : pour atteindre un maximum d'audience, certains professionnels de l'immobilier n'hésitent pas à diffuser des annonces qui "sonnent" comme des annonces de particuliers. Lorsque vous entrez en contact avec eux pour vous renseigner sur une offre, n'hésitez pas à les questionner immédiatement sur leur statut.

Le site LocService.fr

LocService.fr est un site de mise en relation des particuliers bailleurs avec les locataires. Il vous permet d'enregistrer une recherche de location selon des critères détaillés (localisation, type, équipements...) et d'être contacté directement par les propriétaires dont les biens correspondent à vos attentes.

En savoir plus

LocService.fr est partenaire du FASTT. A ce titre, il vous permet de bénéficier gratuitement de ses services. Votre candidature est mise en avant grâce aux garanties du FASTT. Les propriétaires sont donc alertés et voient en quoi votre candidature ressort du lot.

Les agences immobilières

Contacter les agences immobilières locales

En ayant recours à des agences immobilières, votre recherche va être facilitée parce que ces dernières auront généralement plusieurs logements à vous faire visiter, selon les critères que vous avez fixés (la moitié des offres de location proviennent des agences immobilières). Cela peut représenter un gain de temps inestimable. Par ailleurs, les agences connaissent bien le secteur immobilier et aident les bailleurs à fixer des tarifs de location qui correspondent au prix du marché. Dans la plupart des cas, les agences immobilières se verront déléguer la gestion administrative du bien loué (rédaction du bail, établissement des charges, encaissement des loyers, ...).

L'inconvénient est que vous payez ce service rendu : si vous décrochez l'appartement de vos rêves, vous allez devoir payer des honoraires à l'agence, et le montant de ces honoraires n'est pas négligeable (voir : le budget à prévoir).

Un agent immobilier est tenu d'afficher sa carte professionnelle ainsi que ses honoraires de manière visible. Il ne peut rien vous faire payer tant que vous n'avez pas signé de bail.

Aide du FASTT : à partir de 414 heures de travail intérimaire effectuées sur les 12 derniers mois et sous conditions de ressources, le FASTT peut prendre en charge une partie des honoraires des agences immobilières, jusqu'à 50% dans la limite de 500€.

En savoir plus

Sites internet

Voici une sélection de sites d'enseignes immobilières ou de sites agrégateurs d'annonces issues d'agences immobilières :

Le logement social

Les logements sociaux sont construits, achetés ou améliorés avec l'aide de l'Etat; ils appartiennent aux organismes HLM (Offices publics d'HLM et Sociétés Anonymes) ou sont gérés par eux. Ils sont attribués sous certaines conditions, essentiellement de ressources. Ces logements présentent des avantages pour les locataires (un coût modéré, c'est la raison pour laquelle on les appelle aussi Habitations à Loyer Modéré, et un bail à durée indéterminée tant que les ressources du foyer ne dépassent pas de manière importante les plafonds fixés). Depuis la loi Duflot de 2012, les communes ont une obligation légale de construire au moins 25% de logements sociaux chaque année, sous peine de payer des amendes.

Quelles conditions ?

  • le demandeur doit être français, ou étranger avec un titre de séjour français en cours de validité
  • les ressources annuelles de l'ensemble des personnes vivant dans son foyer ne doivent pas excéder un plafond qui est fonction du nombre de personnes à charge et du lieu d'habitation
Plafond de ressources (en euros)
Catégorie
de
ménage**
Paris et
limitrophe
Ile de France
(hors Paris
et limitrophe)
Autres régions DOM
PLUS* PLS* PLUS* PLS* PLUS* PLS* PLS*
1 23 354,00 30 360,20 23 354,00 30 360,20 20 304,00 26 395,20 23 755,68
2 34 904,00 45 375,20 34 904,00 45 375,20 27 114,00 35 248,20 31 723,38
3 45 755,00 59 481,50 41 957,00 54 544,10 32 607,00 42 389,10 38 150,19
4 54 628,00 71 016,40 50 257,00 65 334,10 39 364,00 51 173,20 46 055,88
5 64 997,00 84 496,10 54 495,00 70 843,50 46 308,00 60 200,40 54 180,36
6 73 138,00 95 079,40 66 950,00 87 035,00 52 189,00 67 845,70 61 061,13
personne suppl. 8 150,00 10 595,00 7 460,00 9 698,00 5 821,00 7 567,30 6 810,57


*PLUS : Plafond du Prêt Locatif à Usage Social
    PLS : Plafond égal à 130% du PLUS

**Catégories de ménages :

  • catégorie 1 : une personne
  • catégorie 2 : 2 personnes sauf jeune ménage
  • catégorie 3 : 3 personnes ou une personne + une personne à charge ou couple de jeune ménage
  • catégorie 4 : 4 personnes ou une personne + 2 personnes à charge
  • catégorie 5 : 5 personnes ou une personne + 3 personnes à charge
  • catégorie 6 : 6 personnes ou une personne + 4 personnes à charge

Montants valables en 2018, revenus fiscaux de référence 2016

En savoir plus

Quelle démarche ?

Si vous souhaitez effectuer une demande de logement social, vous devez constituer un dossier. La démarche peut s'effectuer soit par internet, soit sur place auprès d'un organisme. Vous n'êtes pas tenu de résider dans la commune dans laquelle vous allez effectuer une demande.

Vous devez vous munir d'un justificatif d'identité (carte d'identité ou passeport) et de l'avis d'imposition de l'avant-dernière année, ce pour toutes les personnes de votre foyer.

Par internet
Sur place

La demande en ligne s'effectue sur le site dédié du Ministère chargé du logement. Une adresse électronique valide est nécessaire. Si vous le pouvez, utilisez un scan numérique des documents requis, qu'il vous sera demandé de télécharger au cours de l'instruction de votre dossier.

Faire une demande

Vous devez récupérer le formulaire de demande de logement social auprès de votre mairie ou l'imprimer (cerfa n°14069*02). Une fois rempli, vous le joignez aux autres documents et vous vous adressez à l'un des guichets indiqués ici.

Votre demande est enregistrée et donne lieu à la délivrance d'une attestation mentionnant votre numéro d'enregistrement ainsi que les modalités pour en suivre l'avancement.

Pensez à contacter Action Logement pour obtenir plus rapidement un logement social. Renseignez-vous auprès de votre employeur.

Quels délais ?

Les dossiers sont examinés en commission d'attribution. La file d'attente est malheureusement très longue et la commission doit attribuer des logements en priorité aux personnes se trouvant dans les situations les plus défavorables. Il faut parfois compter plusieurs années avant d'obtenir une proposition de logement social.

Pendant le délai d'attente, n'hésitez pas à signaler tout changement intervenant dans votre vie personnelle ou professionnelle, et à relancer votre demande.

Quels recours ?

Vous avez effectué une demande de logement social mais aucun bien adapté à votre situation ne vous a été proposé : des solutions existent.

Saisine de la commission de médiation
Recours devant le tribunal administratif

Sous certaines conditions (si vous êtes sans domicile ou menacé d'expulsion sans relogement, logé dans des locaux insalubres...), vous pouvez saisir la commission de médiation; pour cela, rapprochez-vous de votre préfecture.

A l'issue d'un délai de 3 mois (6 mois en Ile-de-France), une décision vous est notifiée.

Si, en dépit d'une décision favorable de la commission de médiation, vous ne recevez pas de propositions de logement dans les délais requis, vous pouvez exercer un recours devant le tribunal administratif au titre du Droit Au Logement Opposable (DALO).

En savoir plus

La colocation

La colocation est la location d’un même logement par plusieurs locataires dont il s'agit de la résidence principale. Les colocataires peuvent avoir un lien (concubins, famille, amis...), ou bien aucun lien entre eux; toutefois, ils ne peuvent pas être époux ou pacsés (loi Macron du 10 juillet 2015). Une colocation peut être vide ou meublée.

La colocation est une piste intéressante pour trouver un logement assez grand avec un petit budget. C’est aussi une première expérience de location, quand on ne se sent pas encore en mesure de se lancer seul.

En savoir plus

Trouver une colocation

Vous pouvez :

  • soit, si vous connaissez déjà les personnes avec qui vous souhaitez vous installer, chercher un logement suffisamment grand proposé en location (par le biais des canaux traditionnels : agences, annonces...) et faire une proposition de colocation au bailleur en le rassurant sur le fait que vous êtes un groupe stable, prêt à s'engager dans la durée, chacun capable d'assurer le paiement de sa part de loyer et solidaire avec les autres.
  • soit, si vous recherchez une colocation existante, passer par les réseaux sociaux, consulter les annonces ou publier votre demande sur des sites internet spécialisés pour la colocation.

La colocation, c'est avant tout le partage et la vie en commun. Alors n'hésitez pas à rencontrer chacun de vos futurs colocataires afin de vérifier que vos profils correspondent : mode de vie, horaires, hygiène, bruit, tabac, animaux domestiques...

Quelques sites internet